Cycle d'assurance qualité

Nos clients sont extrêmement exigeants quant à la qualité des travaux qu'ils publient : leur image de marque et leur crédibilité en dépendent étroitement.
Aussi les partenaires de Tectrad possèdent-ils une expérience directe solide dans les domaines de la finance et de la bourse, de l’économie, de la comptabilité et du droit, et présentent-ils pour la plupart un bagage universitaire et professionnel spécialisé dans ces matières.

Constituée au fil des années, notre équipe de traducteurs financiers, économiques et juridiques s'étoffe chaque année de quelques nouveaux collaborateurs, formés à l'art de la traduction dans le cadre des principes maître-apprenti. Le processus de sélection des candidatures est rigoureux et implique plusieurs niveaux de tests de sélection. La période d'apprentissage dure de 6 mois à un an et s'effectue sous la responsabilité d'un traducteur chevronné.

Tout au long de leur carrière, nos traducteurs sont constamment alimentés en informations générales et techniques leur permettant de compléter leur formation et de la réactualiser.

1. Commande du client

Celle-ci s'effectue habituellement par fax ou par e-mail.

2. Choix de la recherche

Nous disposons aujourd'hui d’une bibliothèque de plus de 5.000 documents de recherche traduits par nos soins. Nous obtenons systématiquement les rapports annuels des sociétés analysées de façon à reprendre toute leur terminologie. Par ailleurs, nous établissons des glossaires sectoriels, concentrant la terminologie commune à tous les acteurs d'un secteur.

Glossaires et bibliothèques peuvent être enrichis de ressources trouvées sur l'Internet. Nous commandons régulièrement les publications des grandes institutions financières nationales et supranationales, et consultons fréquemment leurs sites Web à la recherche d'articles et de publications techniques spécifiques.

Enfin, dans le cadre de l'établissement du cahier des charges propres à un client, nous pouvons établir des précis de conventions terminologiques et stylistiques.
Traducteurs et relecteurs consultent en permanence ces documents. Cette démarche est indispensable pour relever le niveau de qualité des traductions produites.

3. Traduction

95 % de nos spécialistes possèdent un diplôme dans le droit ou la finance et plusieurs années d'expérience dans ces métiers. Tous sont des traducteurs accomplis.

En règle générale, nos traducteurs et nos relecteurs doivent pouvoir interroger l'analyste ou l'économiste auteur du document source. Cette communication est essentielle pour assurer la meilleure qualité possible de traduction. L'expérience montre que les erreurs techniques de traduction sont très souvent directement imputables au fait que le traducteur n'avait pas consulté l'auteur dans le cadre d'une difficulté particulière de compréhension.

4. Relecture

Nos traductions sont systématiquement relues par un deuxième intervenant, qui corrige et améliore le travail du traducteur. La relecture s'effectue ligne à ligne, en comparant le texte source et sa traduction. Très souvent, cette tâche est conduite de nuit ou dans un autre fuseau horaire.

5. Retour et vérification

A son tour, le traducteur accepte ou rejette les modifications du relecteur, mises en évidence dans le fichier de traitement de texte. Ce système de double relecture sert trois finalités :
    * éviter les erreurs de traduction,
    * éviter d'éventuelles erreurs de relecture, et
    * assurer la formation en continu du traducteur